L’OISEAU-QUETZAL AU TEMPS DES POÈTES


GqcVOSeTAf9fFkz4D-USoRmqtCE@369x585

L’OISEAU-QUETZAL AU TEMPS DES POÈTES

Parti de son vieux pays maya brisé un oiseau-quetzal est descendu dans mon jeu : je suis pour lui le toit d’une petite maison en bois rustique ; je suis une épaule de nègre
habituée à porter des fardeaux qui pèsent plusieurs siècles de solitude ; je suis le poète qui ne se rend pas au cyclone ni aux lubies de
Castro ; je suis le poète qui n’a pas à rougir du feu libre de ses mots ni des roses et des mimosas de son jardin.

Heberto est pour moi le pote de la nuit

de gel à
La
Havane où nous avons ensemble

mesuré l’avancée que le temps des poètes

a gagnée en savoir et imagination

sur un macho dont les matins étaient comptés.

Nous souffrons sous le sabot du cheval-sorcier* : nous ne cédons pas à sa furie ; enfermés tous les deux dans sa cage à tigre du
Bengale nous semons nos chants de justice bien plantée : les voici sortis vainqueurs du gros mot en -isme qui vola un soir les mots et le temps nôtres pour les ajouter au mauvais
temps de l’Histoire !

René Depestre

LE GAUCHO


Vache Normande 03

LE GAUCHO

Les chiens fauves du soleil couchant harcelaient les

[vaches
Innombrables dans la plaine creusée d’âpres

[mouvements,
Mais tous les poils se brouillèrent sous le hâtif

[crépuscule.

Un cavalier occupait la pampa dans son milieu
Comme un morceau d’avenir assiégé de toutes parts.
Ses regards au loin roulaient sur cette plaine de chair
Raboteuse comme après quelque tremblement de

[terre.
Et les vaches ourdissaient un silence violent,
Tapis noir en équilibre sur la pointe de leurs cornes,
Mais tout d’un coup fustigées par une averse d’étoiles
Elles bondissaient fuyant dans un galop de travers,
Leurs cruels yeux de fer rouge incendiant l’herbe

sèche,
Et leurs queues les poursuivant, les mordant comme

[des diables,
Puis s’arrêtaient et tournaient toutes leurs têtes

[horribles

Vers l’homme immobile et droit sur son cheval bien

[forgé.

Parfois un taureau sans bruit se séparait de la masse
Fonçant sur le cavalier du poids de sa tête basse.
Lui, l’arrêtait avec les deux lances de son regard
Faisant tomber le taureau à genoux, puis de côté,
Les yeux crevés, un sang jeune alarmant sa longue bave
Et les cornes inutiles près des courtes pattes mortes.
Cependant mille moutons usés par les clairs de lune
Disparaissaient dans la nuit décocheuse de hiboux.

L’horizon déménageait sa fixité hors d’usage
Que les troupeaux éperdus avaient crevé mille fois.
Précédant d’obscurs chevaux lourds de boue de l’an

[dernier
Des étalons galopaient, les naseaux dans l’inconnu,
Arrachant au sol nocturne de résonnantes splendeurs.
La pampa se descellait, lâchant ses plaines de cuivre,
Ses réserves de désert qui s’entre-choquaient,

[cymbales!
Ses lieues carrées de maïs, brûlant de flammes internes,
Et ses aigles voyageurs qui dévoraient les étoiles,
Ses hauts moulins de métal, aux tournantes

[marguerites,
Ames-fleurs en quarantaine mal délivrées de leurs

[corps
Et luttant pour s’exhaler entre la terre et le ciel.

Sur des landes triturées tout le jour par le soleil
Passaient des cactus crispés dans leur gêne végétale,
Des chardons comme des christs abandonnés aux

[épines,

Et des ronces qui cherchaient d’autres ronces pour

[mourir.

Puis un grêle accordéon de ses longs doigts musicaux
Toucha l’homme et ses ténèbres dans la zone de son

[cœur.
Alors laissant là les vaches, la nuit épaisse de souffles
Qui s’obsrinaient à durcir, l’homme entra dans le

[rancho
Où le foyer consumait de la bouse desséchée.

A ras du sol lentement il allongea son corps maigre
Et son âme par la nuit encore toute empierrée
Auprès de ses compagnons renversés dans un

[sommeil
Où les anges n’entrent pas et qui tenaient bien en

[mains leurs rauques chevaux osseux sur la piste de leurs

[rêves.

Jules Supervielle

ENTRE TIEN EMOI 24


a5ac5ac76d480f42d4dd0e744a5bf8c8

ENTRE TIEN EMOI 24

 

Je viens d’avoir un accident de voiture

Le 24 mon chiffre,

pourtant d’un symbolisme fort voici brusquement qu’il vient me narguer  comme si soudain une coalition se levait pour me punir d’avoir cru envers et contre tout…plus étonnant encore il se trouve que cet article est le 24eme…

J’ai sans doute abusé de ma foi en la vie et mis en avant l’espoir mis dans l’amour …depuis hier et cette nuit des petits monstres ne cessent de m’agresser en renversant tout ce qui tenait droit debout..

Niala-Loisobleu – 21/08/18

 

Propriétés du nombre 24


Symbolisme

  • Représente la roue des renaissances, selon R. Allendy. C’est le mécanisme cyclique de la nature, 4, lié à la différenciation cosmique, 20, dans l’équilibre harmonieux de la création – 2 + 4 = 6.
  • Représente la combinaison de l’individualité consciente et maîtresse de toutes ses énergies avec le Cosmos développant son harmonie complète, selon Warrain.
  • Symbole de la double harmonie du ciel et de la terre.
  • Saint Jérome voit dans ce nombre le produit des quatre éléments – la terre, l’eau, l’air et le feu – par les six jours de la création.
  • Symbole de totalité, d’accomplissement intérieur.
  • Le nombre 24 exprime le double 12 (le zodiaque majeur et le zodiaque mineur). De même que le nombre 6 exprime l’espace, le nombre 24 exprime le temps. Il est la clé du grand cycle de manifestation. C’est la clé de toute apparition ou incarnation cyclique.

Bible

  • Vingt-quatre est le nombre de lettres de l’alphabet qu’on retrouve dans les quatre évangiles.
  • Le Christ dans les évangiles accomplit 33 miracles dont 24 furent des guérisons.
  • Les vingt-quatre Anciens, ou Vieillards, ou Elohim assis sur 24 sièges. (Ap 4,4)
  • Nombre de chapitres de l’évangile de Luc.
  • Les vingt-quatre classes de prêtres et de chantres. (1 Ch 24,1-19; 1 Ch 25,9-31)
  • Dans la guerre menée à Gat contre les Philistins, un guerrier de grande taille avait six doigts à chaque main et à chaque pied, donnant 24 doigts au total. (2 S 21,20; 1 Ch 20,6)

Général

  • On a l’habitude de représenter la couronne de la Vierge avec 24 fleurons, comprenant six fleurs: lys, crocus, violette, rose, tournesol, camomille. Six astres: Vénus, Bouvier, l’étoile marine, le Soleil, la Lune, Orion. Douze pierres précieuses empruntées à l’Apocalypse et au Pectoral d’Aaron.
  • C’est à l’âge de 24 ans que Jésus entra en Perse, selon l’évangile du Verseau.
  • Sainte Anne avait 24 ans lorsqu’elle pris comme époux Saint Joachim. Ils furent plus tard les parents de la Vierge Marie, selon les visions de Marie d’Agréda.
  • Vingt-quatre est le nombre de livres bibliques de l’AT – hébreux et protestants. Ce nombre est obtenu en comptant pour un seul livre les douze petits prophètes, ainsi que les Juges, les Rois, Esdras, les Chroniques – chacun étant généralement divisé en deux livres. C’est aussi le décompte du Talmud de Babylone.
  • Les Chaldéens distinguaient, en dehors du cercle zodiacal, 24 étoiles dont 12 australes et 12 boréales, et ils les appelaient « Juges de l’univers ».
  • Selon l’évangile de Thomas, 24 prophètes se sont manifestés en Israël avant la venue du Christ-Jésus. (log 52.2)
  • Dans le livre Massekbet Hekbalot 6, on retrouve un passage qui fait référence aux Quatre Vivants dont il est fait mention dans le livre Ezéchiel de la Bible: «Les saints vivants se tiennent sous le Trône de gloire, leur visage est la ressemblance de la forme humaine, leur corps ressemble à des braises enflammées d’un surcroît de feu, chacun possède 24 faces et 24 ailes, chacun a 20 faces au sein de quatre faces, et 20 ailes au sein de quatre ailes, le corps de chacun d’eux est rempli d’yeux, chaque oeil est comme le disque de la lune, chacun est tourné vers tout côté, vers tout vent, leurs faces se regardent les unes les autres et leurs ailes sont orientées les unes vers les autres.»
  • Dans le Livre hébreu d’Hénoch, ou Livre des Palais, il est question des distances du Ciel: «Entre les chérubins et les ophanim, 24 myriades de parasanges. Entre les ophanim et les chambres des chambres, 24 myriades de parasanges.»
  • Les Égyptiens découvrirent, 25 ans avant notre ère, que le singe urinait régulièrement 24 fois par jour.
  • Les Japonais, la Perse et les Chinois divisent l’année en 24 parties de 15 jours.
  • C’est le nombre de grains que peut avoir le chapelet chinois d’origine tantrique et bouddhique.
  • La règle est l’instrument par excellence de la construction, donc la manifestation universelle. Elle est utilisée comme telle dans le symbolisme maçonnique, notamment dans l’initiation au grade de compagnon. C’est elle qui permet d’établir le plan directeur de l’édifice et d’en vérifier l’exécution correcte. Sa division en vingt-quatre degrés correspond aux divisions du cycle solaire quotidien, manifestation la plus immédiate de l’Activité céleste.
  • Dans le Talmud, il est écrit: «Mariez vos fils alors que votre main est encore sur leur cou. De seize à vingt-deux ans, ou mieux encore, de dix-huit à vingt-quatre…»
  • Dans le bouddhisme, le Khuddaka-nikâya est la cinquième partie du Sûtra-Pitaka qui est composé de quinze «courtes» sous-parties dont l’une d’elle, nommée Buddhavamsa, est un récit en vers sur les 24 bouddhas qui précédèrent le bouddha Shâkyamuni.
  • Le Manu-Samhitâ est un livre de prières de Manu dans l’hindouisme. D’origine très ancienne, on l’attribue à Manu bien qu’il porte la marque du travail de plusieurs auteurs dont Vaivasvata. Doté à l’origine d’une longueur totale de 100000 vers répartis en 24 chapitres, il fut réduit à 12000 vers par Nârada. Sumati le ramena à son tour à 4000 vers, dont il ne subsiste plus aujourd’hui que 2685 vers.
  • Le Nijûshi-ryû, qui signifie «les vingt-quatre courants», désigne les vingt-quatre «écoles» du zen au Japon.
  • Les 24 tirthankaras, ou saints parfaits, du jaïnisme.
  • Dans la mythologie grecque, le géant Alcyoneus écrase sous un rocher 24 compagnons d’Hercule avant d’être transpercé par une flèche d’Athéna.
  • Selon le Zend-Avesta, Zervane, le temps sans borne, avait produit deux grands dieux, Ormaz et Ahriman; le premier, être pur et bon par excellence, parole créatrice, principe de vie, symbolisé par la lumière; l’autre, impur et pervers, parole destructrice, principe de mort, symbolisé par les ténèbres. Après avoir créé son armée céleste, pour la diriger, Ormaz créa 24 dieux – Yazatas ou génies célestes – qu’il plaça dans un oeuf, afin de leur communiquer une énergie invincible dans une puissante incubation divine. Ahriman riposta aussitôt en produisant 24 génies opposés – démons ou daêvas – qui percèrent l’oeuf et entraînèrent sous leur étendards la moitié des phalanges rebelles au joug du bon principe.
  • Les 24 runes de l’alphabet runique dont chacune possède un sens divinatoire et un pouvoir magique.
  • Les vingt-quatre heures du cycle circadien des méridiens, divisant la journée en période égales. Les heures sont d’origine égyptienne, mais l’heure équinoxiale – 60 minutes – est grecque. Anciennement chez les Égyptiens et les Romains, la longueur des heures variait selon la saison.
  • Le corps humain est composé de 24 éléments, dont l’hydrogène et l’oxygène sont les plus abondants avec 63% et 25.5% respectivement.
  • La cage thoracique du corps humain est formée de 24 côtes.
  • L’or pur est appelé or de 24 carats.
  • Anniversaire de mariage: noces de faïence.

Occurrence

  • Le nombre 24 est employé 20 fois dans la Bible.
  • Le nombre 600 est employé 24 fois dans la Bible.
  • L’Apocalypse de Jean utilise au total 24 nombres différents, qui sont les nombres 1 à 12, 24, 42, 80, 144, 666, 1000, 1260, 1600, 7000, 12000, 144000 et 200000000. Cependant, on retrouve dans l’Apocalypse l’expression « myriades de myriades » (Ap 5,11) – myriade correspondant à dix mille – pour signifier un nombre immensément grand ou innombrable, l’infinie en quelque sorte. Si on le considère alors comme un nombre potentiel, le nombre de chiffres utilisés dans l’Apocalypse n’est plus 24 mais bien 25. Noter que dans le TOB, le nombre 80 dans l’Apocalypse n’existe pas: au lieu de spécifier « 80 livres », on parle plutôt de « talent » (Ap 16,21). Dans les révélations de Maria Valtorta, Jésus déclare à propos de ces nombres que « dans les temps à venir resplendira la vérité sur les nombres encore obscurs contenus dans l’Apocalypse, nombres qui sont là pour indiquer la Perfection et la Sainteté infinies, et aussi l’Impiété sans mesure ».
  • Le chiffre 7 est utilisé 24 fois dans le Coran.
  • Le mot juge est employé 24 fois dans le NT et le mot agneau, 24 fois dans l’Apocalypse. Dans l’évangile de Saint Jean, les mots eau et esprit sont cités 24 fois.

 SORTIE DE FEU


IMG-2107

 

 SORTIE DE FEU

Le jour est levé depuis des heures, comme le jardin je n’en ressens pourtant rien de dynamique. L’insecte est enfoui dans un état-d’esprit proche de l’homme. Serait-il devenu bête lui aussi ? Cette nuit de célébration de la St-Jean m’a éteint le feu intérieur qui s’étaitt allumé dans mon travail de la journée. Si fort, intense, joie, transport un état de peinture extrême. Porté par ce qui conduit au dépassement par le pouvoir créatif. La poésie avait pris une certaine avance sur le moyen pictural. C’est ce que j’ai ressenti tout au long, j’ai travaillé sous la dicté, transcrivant l’image des mots que je recevais. La magie a si bien opéré que le soir la réalité est arrivée vulgaire et brutale, avec LE BRUIT pour unique et dévorante présence, massacrant au sens premier le sens , la profondeur…Je suis resté sobre, hors des libations générales, allant me coucher la tête brisée sans attendre l’allumage du feu. Certainement  un réflexe de sauvetage d’un rite outragé. Pourtant ce matin je n’arrive pas à sortir d’une épouvantable gueule de bois.

Niala-Loisobleu – 24 Juin 2018

 

IMG-0939

Ouais dans le fond que serait devenu l’homme sans son vice sans fin ? Rien d’autre que ce qu’il est Bouffi, un écrou déboulonné.


licbosch3

Ouais dans le fond que serait devenu l’homme sans son vice sans fin ? Rien d’autre que ce qu’il est Bouffi,

un écrou déboulonné.

 

Alors qu’au loin se rapproche l’incertain, on voit entrer le bruit de l’errance à la grille. Quand bien même il sonnerait juste, qui l’entendrait vraiment tel qu’il est. Sa voix de loup, pelote déjà Petit Chaperon Rouge avec le beurre emballé dans la culotte. Il s’était tapé grand-mère en entrée, dès le début.A moins que ce soit un cardinal de Lyon qui sortirait la tentation du retroussé de la soutane. Mais c’est pareil, tout ça c’est qu’un abominable  suppôt qu’on s’est eu dans l’cul en fin de genèse.

Merde Jérôme c’est Bosch y a plus personne pour essayer d’éclairer la noirceur de l’homme. Hormis les cornes en tous genres se posant comme un brame sur le front des lambdas  toutes catégories, nib de licorne pour apurer une lubricité permanente. J’ai peur que la vierge à l’appeau noir soit plus portée sur l’épaule des gitans au bain de mer, mais vienne tout droit en provenance d’un dégrise-guerre de Bangkok. D’une pédophile sociéty où on s’abonne à curer l’enfant unisexe.

Un qui se prétend religieux ne proférait-il pas ces jours-ci que toute femme qui n’est pas voilée doit-être violée-en tournante recommandée-ben dis donc sous la jupette du derviche faire la ronde ça n’a rien d’un printemps comme dit l’adage.

« …La licorne était connue de par les textes grecs antiques. Dans un passage du Physiologus traduit par M. Freeman la licorne est décrite au bord d’un lac dans lequel les animaux viennent boire. « Mais avant qu’ils ne soient rassemblés, le serpent vient et lance son poison dans l’eau. Alors les animaux remarquent bien le poison et n’osent pas boire, attendant la licorne. Elle vient aussitôt vers le lac et, faisant le signe de croix avec sa corne, elle détruit le poison ». Ce texte est réellement fondateur de la légende de la licorne au moyen-age.  Sur le panneau gauche du triptyque du Jardin des Délices, l’animal totem du diable ayant commis son forfait remonte sur l’arbre de la connaissance à droite du lac… »

Ouais dans le fond que serait devenu l’homme sans son vice sans fin ? Rien d’autre que ce qu’il est Bouffi, un écrou déboulonné.

La couverture Dieu-and-co ça tend à réchauffer que du serpent dans son saint.

Heureusement ma laïque croyance ne m’hameçonnant pas au péché et à enfer à côté d’mes pompes, l’idée profonde qui m’habite est au-dessus de ma ceinture. La femme dévoilée révèle la Beauté intégrale de la Nature. Elle n’en retient pas que le nuage.. Et ceci en dehors des canons. L’amour c’est canon, que tu sois de n’importe quelle taille, de n’importe quel poids et surtout de n’importe quelle couleur.T’es toujours Beau dès lors que tu te respectes tout seul à ne pas voir les Autres sous une quelconque condition.

Ah la lie corne !!!

Niala-Loisobleu – 07/08/16

 

Deja-Vu

NOCTURNE EN PLEIN JOUR


FullSizeRender (3)

 

NOCTURNE EN PLEIN JOUR

 

La chaleur descendue en dessous de zéro, monte. Les rues sans bonnets toussent portes closes, brrrr les affiches se décollent la goutte au nez des murs. Qu’il fait froid . Sur la rivière on ne voit plus le moindre couple de canard couper la dérive. La désinformation peine à tisonner sous la cendre, un ersatz de braise, d’ici à ce que le rédacteur du courrier du coeur infarctuse il n’y a qu’un tout petit fusible.

Nocturne en plein jour

Quand dorment les soleils sous nos humbles manteaux
Dans l’univers obscur qui forme notre corps,
Les nerfs qui voient en nous ce que nos yeux ignorent
Nous précèdent au fond de notre chair plus lente,
Ils peuplent nos lointains de leurs herbes luisantes
Arrachant à la chair de tremblantes aurores.

C’est le monde où l’espace est fait de notre sang.
Des oiseaux teints de rouge et toujours renaissants
Ont du mal à voler près du cœur qui les mène
Et ne peuvent s’en éloigner qu’en périssant
Car c’est en nous que sont les plus cruelles plaines
Où l’on périt de soif près de fausses Fontaines.

Et nous allons ainsi, parmi les autres hommes,
Les uns parlant parfois à l’oreille des autres.

Jules Supervielle
(Extrait de La fable du monde)

Les 29 coups ont sonnés derrière ton entretien de la moto et de l’arbre mon vieux Coluche. Malédiction ou bon choix ? On se demande si t’aurais pas eu la prémonition angoissante du visionnaire de l’à venir de la machine infernale à broyer dans laquelle tu s’rais corps et âme passé à table d’un resto infernal…aspiré par un rire se retournant contre son auteur.

L’ire au nid, couve. L’indécence sort du chapeau.

Mais dame dans cette absurde comédie, pourquoi pas, on est pas à un dessous merdeux près.Au point que je pense que ça permet au fromager, sinistre roi faits néant,  de laisser croire qu’il est aux manettes. Curieux cette façon d’être partout sauf à bord du France, pour diriger le pays. A moins que ce nom ait été repeint sur l’épave du Titanic.

J’ai gardé ma fenêtre ouverte, m’aime si dehors y a que du froid, de l’absence et de l’ingratitude, la chaleur qui sort de chez moi vaut mieux que les bonnes paroles d’un brin de muguet que tu payes au prix fort. Je refuse de réserver le bonheur aux nantis. L’amour n’est pas à vendre.

Niala-Loisobleu – 1er Mai 2016

 

do_you_really_want_immortality_by_chryssalis-d1