Le nécessaire pour pas sortir en vil


8de915c3d8cd638ce6db8cc7030a2b96

Le nécessaire

pour pas sortir en vil

 

Les roses ont déposées leurs pétales au pied du vase. Sur la table au chevet des lunettes une feuille blanche attend que l’encrier sorte du sommeil. Être sans visage et laisser errer ses pensées dans des ronds de fumée, au travers des carreaux de leur chemise ouverte, ça remonte l’anonymat au statut du déclaré. On a vu passer une petite-culotte en pantalon-long juste tenue à la taille par une ficelle. Elle était suivie  d’un script sans teint dans un vieux film muet où le pianiste s’était tiré.. Des tagueurs repeignent la façade du brouillard à l’aérosol. Le message dit vouloir se frayer un chemin clair. Bée attitude. Si l »opinion reste clouée sur la pensée individuelle, il se pourrait que la soirée fasse un grand numéro de mise en croix au Paradis Latin. Mais dans le désarroi climatique on peut craindre que la fonte des neiges survienne en période de gelée. La miss-météo, s’est fait planter l’érable en formule hein avant même le premier signe annonciateur du cyclone. Un sourire dans les yeux ça fait briller le diamant des dents. Les mails ô c’est pour sortir de chez soi dans une tenue décente par rapport à la situation frustrante du couple retenu à la maison en se demandant pour quoi. Ce qui décoiffe le bien-pensant. J’ai trouvé des goûts de foi dans mes tripes, ce qui prouve que l’organe fait bien la voie et que si tu t’imagines, fillette, fillette hé ben t’as que tout c’qui faux dans ton nécessaire.

Niala-Loisobleu – 27 Novembre 2017