EAU-VIVE


Rivi_re_au_milieu_d_arbres

EAU-VIVE

 

Un ciel ici si chargé

caler là où la langue embrasse avant de parler

transe porte sans se le cacher

Tu sens comme un liseron

grimpante et recouvrante

fraîche de peau sauvage

touffures d’aisselle fouettées de vent

 

Niala-Loisobleu – 12/03/18


tumblr_nidh6f0p4a1thfz9xo1_500

FLORE

Né du cri d’un moment donné

où d’horizon en attente

un rai passait déjà l’apporte

Quelques brous saillent

des coques dénoyautées

Avoir ton empreinte aux encriers

et tâcher de déhaler l’encre

de la pointe de la racine

au faîte de la cime

Bleue

violette

verte

rouge comme un noir furibard

sans la honte

Que c’est parce que tu me manques

de ci comme de ça

que t’es omniprésente

au contraire

de ce qui colle contre

Rosée

oeil de larme

bouton de lèvres

cheveux d’herbes

silence des profondeurs

nervure de fièvre

Niala-Loisobleu

2 Octobre 2015