LE PETIT PEINTRE BLEU


LE PETIT PEINTRE BLEU

Sur quatre équerres, la toile tend aux quatre coins des quat’-saisons sa blancheur à l’infini des quatre éléments. Peau virginale.Ecritoire en sentinelle, elle monte la garde, attendant la relève de ma mémoire. Au chevalet-autel, le rite des couleurs monte. Cérémonial qui se déroule à la verticale. Le brigadier sonne la palette de neuf coups brefs, silence, le regard s’est mis en coin, c’est bon c’est le vide, la bulle est éclose, l’esprit frappe les trois coups. L’oeuvre murmure en bruit de rideau qui s’ouvre.

L’atelier a mis à la voile, cap sur les larges étendues d’eaux peuplées d’îlots aux longues plaines, espaces d’horizons repoussés par la dynamique créative. Tous les instruments du silence suivent le peintre des yeux. La courbe du bras anime sa main gauche. La Muse lui dévoile les contours de son inspiration. Il commence à écrire un nouveau morceau de son histoire d’amour. Le poil de la chevelure et de la barbe s’est chargé d’un pigment azural, d’une telle douceur que, d’une caresse, la toile s’ouvre pour se donner au Petit Peintre Bleu.

Niala-Loisobleu

10 Décembre 2015

LE PETIT PEINTRE BLEU - 2010 - NIALA Acrylique sur toile 46 x 38 004

Le Petit Peintre Bleu – 2010 – Niala – Acrylique s/toile 46×38