CARA SPOSA


c7912d01ef3f13983ede4a07856cdc2d

CARA SPOSA

 

Quel nuage au carreau pourrait taire la pensée

Quand la rue reste cette première campagne abordée depuis les toits

Dernier étage à toucher un ciel ailé de miettes de tourterelles

Glisse de ta robe cette musique de trottoir à l’envolée de tes pas légers

Un limonaire posté à l’angle de mon front reste collé à ta vitre à tours de manivelle

A l’embue des seins l’oiseau tape du bec au  petit-bois du vers qui mastic

Sous les sauts du drap pendu à la corde  qui sèche en jetant au vent ses mots de chanson de reins, simples mots issus en dernier silence aux passants qui se retournent sur ma chère mariée.

Niala-Loisobleu – 14 Octobre 2019