TOUS LES PASSANTS


le_musee_paul_delvaux-33451-1

TOUS LES PASSANTS

 

Sans ficelles passe le chanvre au cou de la ballade

ainsi font

trois p’tits tours en passants

et puis

je m’enroule de lin dans l’étoile

pour venir ta vallée

tel le chien qui tire sa pierre au fusil pour entrer dans tes jambes

pas sang qui reste…

 

(Illustration Paul Delvaux)

 

Niala-Loisobleu – 16/01/19