Sto Periyali To Kryfo (The Hidden Shore) Míkis Theodorákis


Sto Periyali To Kryfo (The Hidden Shore)

Míkis Theodorákis

En périphérie
Στο περιγιάλιÀ Hidden Seashore
At Hidden Seashore

A la périphérie la colombe cachée et blanche
Στο περιγιάλι το κρυφό κι άσπρο σαν περιστέριAu bord de la mer caché (ou secret) et de la colombe blanche
At the hidden (or secret) seashore and white dove

nous avions soif à midi, mais l’eau était douce
διψάσαμε το μεσημέρι, μα το νερό γλυφόNous avons soif mais l’eau est insipide
We thirst but the water is tasteless

Sur le sable, la blonde a écrit son nom
Πάνω στην άμμο την ξανθή γράψαμε τ’ όνομά τηςJe vais dans le sable clair et j’écris son nom
I go to the light sand and write her name

Bon que la chauve-souris ait été soufflée et que l’écriture ait été effacée
Ωραία που φύσηξε ο μπάτης και σβήστηκε η γραφήUne belle brise souffle l’écriture
A beautiful breeze blows away the writing

Avec quel cœur, avec quel souffle, avec quel désir et avec quelle passion
Με τι καρδιά, με τι πνοή, τι πόθους και τι πάθοςAvec cœur, avec souffle, désir et passion
With heart, with breath, desire, and passion

Nous avons mal tourné nos vies et changé nos vies
Πήραμε τη ζωή μας λάθος κι αλλάξαμε ζωήNous emballons les erreurs de notre vie et changeons notre vie
We pack up our life’s mistakes and change our life

 

LES POÈMES QUE J’AI VÉCUS DANS TON CORPS


Yannis Ritsos

LES POÈMES QUE J’AI VÉCUS DANS TON CORPS

 

 

Les poèmes que j’ai vécus dans ton corps en silence
me redemanderont leur voix un jour, quand tu partiras.

Mais je n’aurai plus de voix pour les dire.
Parce que toi, tu avais toujours l’habitude
de marcher pieds nus dans les chambres,
puis tu te pelotonnais dans le lit,
petite boule de plumes, de soie et de flamme sauvage.

Tu croisais les mains autour de tes genoux,
laissant en évidence, par provocation,
tes plantes de pied roses et poussiéreuses.

Il faut que tu te souviennes de moi comme ça — me disais-tu;
il faut que tu te souviennes de moi comme ça avec mes pieds sales;
avec mes cheveux tombant dans les yeux
— parce que comme ça je te vois plus profondément.

Alors comment ne pas rester sans voix.
Jamais la Poésie n’a marché ainsi
sous les pommiers en fleur immaculés d’aucun paradis.

Yannis Ritsos