LE CHEMIN VERS L’AUTRE


LE CHEMIN VERS L’AUTRE

twitter sharing button
pinterest sharing button

Le chemin vers l’autre
Se poursuit
Les pas porteurs
D’amitié fraternelle
Avancent sincères

Le sourire aux lèvres
Et l’esprit confiant
Lieu d’une hospitalité
Séculaire

De la rose du temps
Qui nous est imparti
Exhale
Un instant à l’abri
De l’indifférence
Comme une lumière
À l’ombre du destin

Peu importent les paysages
Ici on ne voyage qu’entre
Un visage et un autre visage
Un visage vêtu de son sourire
L’autre ruisselant de larmes

Peu importe la destination
Seule compte
L’inaccessible quête
Qu’on accepte
Dans son inachèvement

Ici on fait le chemin
Vers l’autre
En complice volontaire
Ou on ferme à jamais
Les yeux et le cœur.

Maria Zaki

Extrait de:  Le chemin vers l’autre

AH !


9782343163260r

AH !

 

Ah ! On n’arrose pas
Les fleurs et les fruits
De la même manière
Nous dit la rivière
Nourrie de nos rires
Et de nos pleurs
(M.Z.)

Chaque espèce a ses goûts
C’est un peu comme nous
Qui ne réagissons pas
De la même manière
Selon le jour et l’heure
(J.H.)

Puis une rafale
Indomptable
Un vent fou
Commence à souffler
(M.Z.)

Mais il faut veiller
Que brûlant ou glacial
Sur son passage
Il n’emporte tout
(J.H.)

J’aimerais pouvoir
Mentir au ciel novice
Nous dit-il
Mais vos yeux agrandis
Annoncent déjà
L’averse prochaine
(M.Z.)

La pluie toujours dissout
Les rancœurs et les peines
Et fait que dans les cœurs
C’est l’amour qui survit
(J.H.)

Maria Zaki et Jacques Herman – Extrait de: