DES BRAS CROISES


ef21f43189af1a1d49d59637bf623d87

 

DES BRAS CROISES

 

Cette sérénité témoigne. Le brouillard glisse comme un large crachat masquant. Peut-être que le beau soleil pleuvra. Le vigile à qui j’ai dit bonjour aux courses ce matin n’avait pas l’air hostile dans son uniforme dissuasif

Qu’importe, la réaction pitoyable et parasitaire, j’ai la lumière par nos bras croisés

L’électricité saute, des arcs, la tension tire à vue

Branche-toi contre moi c’est du continu

Tiens je chante…

Niala-Loisobleu – 27 Avril 2020