AUX ENFANTS


avant-les-smartphones-quand-les-11s

AUX ENFANTS

Vous aurez à jouir à souffrir tout autant
Et vous ne trouverez jamais votre équilibre
Tiraillés entre l’être esclave et l’homme libre
Entre le temps des ans et le temps de l’instant

Votre rythme sera variable ou constant
Avec le cœur battant quand la paupière vibre
Et de vos muscles vous allez perdre la fibre
En cherchant le secours d’un quelconque assistant

La vie se domestique aux aubes de l’enfance
En la tenant droit sur le fil froid du rasoir
Tailladant celui qui assure sa défense

En ne présentant pas à l’outil l’aiguisoir
Maintes fois coulera du sang mêlé de larmes
Et triste le bonheur tirera ses alarmes.

Jean-Michel Bollet