PAON DEMIS


PAON DEMIS

Sous-corné du pied de cheval

le tissu feuilleté fait paroi, unit à la sole et à la fourchette du sabot

Tissu réticulaire de la poche retenant l’élément nécessaire dans l’orbite du mont topless

La horde précède la marque du bison laissée au charbon par la main rupestre, sanguine liaison de vie

L’aube s’immisce en odeur appuyée de mouvements d’ailes à becquées renouvelées

Symphonie érigeant ses pierres au creuset pour l’alliage animal de la première forêt humaine cornue de fûts épineux, mouvantes mamelles de yourtes piquées de danses de corps

Les ruts arrivent des violons attouchés d’archets dressés, laissant le cuivre aux glissades des casseroles « Just married », le pied dans les raquettes en remonte-pente et vin chaud, une pincée de gingembre dans la glande pour renouer genre scieur-de-long

A l’enseigne du Crieur de Loup le chalet renoue avec l’aube de la première communion.

Niala-Loisobleu – 16 Février 2021