L’EAU RACONTEE


6018091a13c34b99c712e5742fe6ba86

L’EAU RACONTEE

Le bois flotté des jetées tient le blanc de tes voiles en orangeraie

sur le quai le char à banc transporte l’iode de tes pores aux derniers étangs avant que les canards deviennent solitaires

ta peau laisse dans la boule

la chaleur de ton corps son et lumière

et la glace fond dans mon vers quand je passe entre les barreaux d’un nuage

comme un soleil forge une autre histoire

je te pèle

tu cries

« Pas de quartier »

 

(Dessin de Paul Delvaux)

Niala-Loisobleu – 22/01/19