CHEMIN FAISANT


670e52d5062b1d2727c1e6da61bf0081

CHEMIN FAISANT

Les chiens devant ils sont arrivés, puis ont monté la grande toile dans l’espace autour de l’ancienne caserne de la Marine. Pourquoi Rochefort me traverse avec son cadastre carré aligné au cordeau ? La Corderie sans doute plus que Colbert, à moins que Les Demoiselles y soient pour quelque chose, vas savoir. Il m’est pas resté insensible ce tableau de Kirschner. Faut dire que le pistil au centre de l’écart, ça pointe genre compas. Oui, on peut dire que c’est évocateur de la grand-route par laquelle on passe tous. Et au centre du confiné ça expulse un brin de bon sens. Il y a de la bonne-aventure là-d’dans, ma ligne de vie comme la votre. A la tienne alors on dirait du Cendrars dans les transes ibériennes. Et M. Loyal fait entrer le cheval et la petite écuyère à cas fait. Normal. Dans la ménagerie ouvrant l’après-midi les bonnes d’enfants assurent la garde. Dans l’Education Nationale débute la leçon du Petit-Chose. Apprendre à manger avec un masque c’est plus dur que se taper la Gaule. La note du tout-en-un de Monsieur Blanquer est curieusement obscure, disons-le tout net. Faut dire que chui-là il gagnerait à se masquer. La parade mobilise plus que les musiciens., les éleveurs de canards ont été réquisitionnés par une ola générale. Magret tout d’aucuns espèrent que le monde se refera à neuf…

 

Niala-Loisobleu – 5 Mai 2020

APRES-MIDI D’UN FAUNE


5561512251e6758fcc3ad7a6fd6448c3

APRES-MIDI D’UN FAUNE

Tandis que la Seine se passe

sur la fenêtre mansardée du chapiteau, il mange à plein rêve à la petite écuyère

tout à commencé quand la concierge du 51 s’est faite plus loyale que l’appariteur

Le crottin tiens le cheval dans la jardinière

des pigeons s’en brassent par tout

au dernier étage on touche le ciel de la tête

L’enfant n’a pas à se souvenir il continue, comme Marthe, toujours plus proche,  l’a incité

à monter le rez-de-chaussée aux étages des escaliers

sans lâcher l’envie de découvrir l’essence de chaque odeur

Le chien est allongé dans l’herbe

ta cuisse court au soleil

je me reflète à tue-tête dans le caniveau..

Niala-Loisobleu – 27 Avril 2020