ENTRAÎNÉE PAR MON CŒUR


59414715633__9A5DFEC4-149B-4D14-B64C-C1F8B673D8A8

ENTRAÎNÉE PAR MON CŒUR

Entraînée par mon cœur
Dans une mélodie
De signes
J’ai vu le ciel
Avant le ciel
Sur la plus haute
Branche d’un arbre
Digne
Sortant de ma réserve
J’ai consacré mes yeux
À sa beauté
Suffisamment attestée
Et accroché mon rêve
Aux nuages
Ensemble
Avec la plus grande
Intensité
Nous avons ri
Nous avons pleuré
Pour attiser le feu
De nos priorités !

Maria Zaki
Extrait de:

Soudain les roses pourpres

TOUT Y EST EAUX-NEUVES


P1050998

TOUT Y EST EAUX-NEUVES

Le soleil que cette pluie amène est d’un autre rayon.

Je suis ce chant de caniveau premier

Les bouquinistes accrochés à la lumière du temps ne jaunissent pas le vers de leur mémoire

Comme l’Ecluse qui sasse d’un niveau à l’autre avec cette voix qui dit

« Chante toujours tu y arriveras »

La volonté de dire accroche l’amour de vivre sur les murs de cette présente exposition

Tout y est Eaux-Neuves

Niala-Loisobleu – 23 Octobre 2019

BONJOUR LA VIE !


P1050759

BONJOUR LA VIE !

 

Combien de matins se sont levés pour partir accrocher en peu de paroles d’innombrables pensées bien arrêtées sur le quotidien. Oh, plus qu’il n’en faut pour illustrer une vie. Ce qui n’a jamais changé c’est l’envie de faire comme la première fois ce qui attrape au ventre par l’inconnu de la rencontre. Sur ce dernier point il n’y a pas de différence entre le moment où l’endroit, c’est partout dans le monde la même angoisse. Les langues ont beau différer, face à un espagnol, un anglais, un allemand, un russe, un japonais, un ivoirien, un américain où un balte, la peinture à la langue universelle. On peut dire que ça entre par les tripes ou pas. Surtout quand on ne peint pas des biches au bord de la rivière, des petits-bateaux, des piétas, ou des pauvres fleurs coupées. La poésie quelque soit son moyen d’expression ne prend pas par les yeux, elle n’entre que par son intime attente. On se reconnaît en elle ou pas. Le temps est frais c’est vif, j’aime. La nuit couvre encore la couleur, je ne pense qu’à l’amour que ça signifie. C’est BONJOUR LA VIE

Niala-Loisobleu – 21 Octobre 2019

 

PASSAGE COUVERT


P1050949

PASSAGE COUVERT

 

Les rigoles du toit  au bord des tuiles, le lit flotte sans se presser dans le rêve qui prend tout son temps

Le coq enrhumé s’est trouvé bloqué en gare par la grève sauvage

tu te serres jolie plante dans le pot de taire

Il se glisse entre nos peaux à nous ce frisson qui déglace les pare-bises

Le petit chat est sorti courir dans la rosée pendant que je déboutonne la porte du jour

Bon Jour ma Dame

Cette odeur de peint chaud qui entre dan la voiture c’est pour nos deux mains l’expo en petit-déj d’Epoque.

 

Niala-Loisobleu – – 20 Octobre 2019

 

 

 

VERTITUDE


P1050890

VERTITUDE

Seins plantés sur le fond, la proue drague en corps l’horizontal décor pour chasser les ensablements masquant le sédiment marin originel

Limon Bleu

La marche féconde rabote  les ans pour extraire des ensablements la nature primordiale

Le cheval cherche au départ de la virginité

L’écorchure se fait vive

La sensibilité refuse d’être conduite en désuétude

Et boute la déviance hors du trait de sa flèche

A qui s’adresser si ce n’est à sa propre sève ?

On ne remonte pas à partir d’un haut de cartes ou de dominos

Le Tout se tient en racine solidement au bas

Les silences alors ruent à garder que l’eau pure aux caniveaux.

Niala-Loisobleu – 19 Octobre 2019

Couvent des Récollets


 

Couvent des Récollets

Rue d’Angoulème – 16100 COGNAC

Salle Marvaud

P1050890

NIALA

« L’EPOQUE 2019 »

Du 21 Octobre au 2 Novembre 2019

(Fermé Vendredi de Toussaint)

Vernissage le Mardi 22 Octobre à partir de 18 heures

Ouvert sans interruption de 9h30 à 19 heures

 

COMME UN TROU DANS L’MUR


COMME UN TROU DANS L’MUR

Je ne serai pas coincé dans le carcan d’une attente ne conduisant qu’à la fin, je suis le marcheur du couloir de l’amor

Ce temps creux qui ne sait que brûler d’étouffement que nenni faut que je me mette la poitrine à la portière

Alors change de cadre, montre que tu voles comme un oiseau

Expose-toi

Pourquoi attendre fonce au-devant

Expose…

Prends cette campagne libre de droit, ouvre-là bien davantage sans passer par l’effondrement actuel, sois le gamin qui part au long du caniveau et retourne comme une éternelle jeunesse t’accrocher sur ces cimaises de ton pouls battant

 

Ce matin

J’ai pris le 33 symbolique

Lui ai donné son cadre de blancheur

et suis allé aux Recollets pour retenir pour la rentrée

J’exposerai dans la Salle Marvaud, la seule salle disponible

DU 21 OCTOBRE AU 2 NOVEMBRE 2019

 

Niala-Loisobleu – 30 Juillet 2019

 

P1050909

L’EPOQUE 2019/33 – TRANSE-MIGRATION 1

Niala (2019)

Acrylique s/toile 116×81

Encadré 131×96