Fous N’importe Où par Charlotte Cardin


Fous N’importe Où par Charlotte Cardin

L’hiver encore tire à sa fin
Il coule dans les pores des souterrains
Emporte avec lui frissons, jurons
Les longues nuits, les caleçons longs
Nous nous collerons tous les deux
Désormais pour nos beaux yeux
Nous nous trouverons une voiture
Nous partirons à l’aventure

Pour n’importe où je m’en fous
Tous les deux amoureux fous
Pour n’importe où je m’en fous
Tous les deux amoureux fous

Nous ferons des aires de repos
Des oasis exceptionnelles

Le soir venu nous coucherons
Seulement dans les plus beaux motels
Pendant quelques heures, je conduirai
Jusqu’aux abords de mon sommeil
Puis j’te refilerai l’volant
Chassant toutes les fourmis
Dans tes orteils

Pour n’importe où je m’en fous
Tous les deux amoureux fous
Pour n’importe où je m’en fous
Tous les deux amoureux fous
Pour n’importe où je m’en fous
Les deux amoureux fous

 

FAUFILE – CHARLOTTE CARDIN


ff27eab2fa2d790ed34386ebd30737d2

FAUFILE – CHARLOTTE CARDIN

Toutes les notes s’enfilent
Filent les filles
Et tu ne sais pas
Ne commencez pas
De dos, fais face aux peines
Tu choisis pile, ça tombe sur la reine

Tu te faufiles
Tu te faufiles entre mes lignes, oh

Pars par là loin devant
Ton vent m’essouffle
Souffle une fois
Car mes plaies s’ouvrent
Pars par ici maintenant
Je veux tes doigts

Je les veux tenant
Tout c’qui est à moi

Tu te faufiles entre mes lignes, oh
On peut prendre le temps d’une bise
Avant que tous nos verres se vident
Et que tu me dises ?
Tout ce que j’aime
Je brise

Tu te faufiles entre mes lignes, oh
Tu te faufiles entre mes lignes, oh