ASTERIE, TOILE DE MERE


862568da1b35b94348c666b9f36c2510

ASTERIE, TOILE DE MERE

C’est aussi bien autour du Mont qu’en Antioche que se passe cette histoire de Pertuis

le torchis tenant au colombage

moule au bouchot

D’aucuns virent les Baleines éclairer d’un phare le plancton du Bois de Trousse-Chemise, d’autres, que dalle, c’étaient les plus nombreux. On ne s’en est point étonné, trop investis que nous étions à la crevette un coup, à la coquille St-Jacques le suivant. Mais pour un petit mousse à bord quelle belle campagne que voilà

L’étoile grande convient à ma main gourmande de peinture, d’un geste félin je me la trempe à l’essuyage, surgissent les dragons crachant de la plaque tectonique avalée au cours du dégrafer de la ceinture de feu

A peine le temps d’un mot

de l’immensité d’un silence attendu

cette étreinte fauve pris l’espace tout entier, la bohème revenue nous étions redevenus jeunes…

Niala-Loisobleu – 14 Mars 2020

 

 

L’EAU RACONTEE


6018091a13c34b99c712e5742fe6ba86

L’EAU RACONTEE

Le bois flotté des jetées tient le blanc de tes voiles en orangeraie

sur le quai le char à banc transporte l’iode de tes pores aux derniers étangs avant que les canards deviennent solitaires

ta peau laisse dans la boule

la chaleur de ton corps son et lumière

et la glace fond dans mon vers quand je passe entre les barreaux d’un nuage

comme un soleil forge une autre histoire

je te pèle

tu cries

« Pas de quartier »

 

(Dessin de Paul Delvaux)

Niala-Loisobleu – 22/01/19

HIER ENCORE


HIER ENCORE

 

Des deux mains j’aurai refait le monde

loin du cadran comptant

sillonnant les quatre coins de l’Homme

pour trouver le bon jardin où planter de l’amour

pour fleurir les yeux des enfants avenir

Hier encore

j’ai regardé mes demains

ma vie

tu étais ouverte à la fenêtre

 

Niala-Loisobleu – 28 Juin 2017