MON NOUVEAU SITE


MON NOUVEAU SITE DE DERNIERES PEINTURES

Mai 21

a tout changé

désormais mes dernières peintures paraîtront sur ce nouveau site

https://lejardindabeillesdelagardienne.wordpress.com/

Je vous invite à vous abonner et vous remercie pour les commentaires que vous voudrez déposer.

Très amicalement

Niala

JUS DE PAUMES


JUS DE PAUMES

Pressant le jardin par le tronc de son verger

la tête retournée et les pieds dans les pédales wouah-wouah

d’un califourchon à travers seins

l’ô rayé bataille

-Sauve-moi la vie, crie un ver solitaire mis la tête dans le seau

-Mais pour quoi je te nourrirai à mes dépens quand remontant la rivière en dehors de la source je me propulse au large par l’estuaire en archipel

Musique de saxophone sensuelle

Ondule

Le raide

Ce que je peins sent le raille de traverse pour rouler au pré des herbes magiques.

Niala-Loisobleu – 12 Mai 2021

A LA TRACE


A LA TRACE

L’escalier escamotable de la mémoire descend par la trappe du grenier

De la vie qui rentre et se dévêt

On suit du béret , la pélerine jusqu’aux chaussettes laissées derrière soi

L’heur est quelle ?

A trouver ce qui de toi me croise

Je reconnais le bon trottoir

Celui qui est au soleil.

Niala-Loisobleu – 12 Mai 2021

SMILE


SMILE

Au long du do l’échine tire du dos les herbes voraces d’un bord de ronces

c’est vrai qu’à l’abandon le jardin perd la souplesse que l’amour garde au corps

L’iris ouvre largement la fenêtre du sourire étalé sur l’herbe

C’est sensible

Penche-toi que tes seins ramassent pour toi la douceur à rendre aux reins

Sur le bord de La Chaume

une femme a sorti les grandes vanneries de la grange puis a tiré le cheval vers l’est rajeuni

qui penche la tête de ses arbres dans le ventre de la mare

De quoi peindre du frisson le moment où rien ne peut s’avancer en douleur

Niala-Loisobleu – 11 Mai 2021

Smile

ISouris, même si ton cœur te fait mal
Smile, though your heart is aching

Sourire, même si ça se brise
Smile, even though it’s breaking

Quand il y a des nuages ​​dans le ciel, tu t’en sortiras
When there are clouds in the sky, you’ll get by

Si tu souris à travers ta peur et tes peines
If you smile through your fear and sorrows

Sourire et peut-être demain
Smile and maybe tomorrow

Tu vois le soleil briller pour toi
You see the sun come shining through for youIllumine ton visage de joie
Light up your face with gladness

Cachez toute trace de tristesse
Hide every trace of sadness

Bien que nos larmes soient toujours si proches
Although our tears may be ever so near

C’est le moment où tu dois continuer d’essayer
That’s the time you must keep on trying

Sourire, à quoi ça sert de pleurer
Smile, what’s the use of crying

Vous constaterez que la vie vaut toujours la peine
You’ll find that life is still worthwhile

Si tu souris juste
If you just smileSouris, même si ton cœur te fait mal
Smile, though your heart is aching

Sourire, même si ça se brise
Smile, even though it’s breaking

Quand il y a des nuages ​​dans le ciel, tu t’en sortiras
When there are clouds in the sky, you’ll get by

C’est le moment où tu dois continuer d’essayer
That’s the time you must keep on trying

Sourire, à quoi ça sert de pleurer
Smile, what’s the use of crying

Vous constaterez que la vie vaut toujours la peine
You’ll find that life is still worthwhile

Si tu souris
If you smileQuand il y a des nuages ​​dans le ciel
When there are clouds in the sky

Vous vous en sortirez
You’ll get bySi tu souris, souris
If you smile, smile

Vous constaterez que la vie vaut toujours la peine
You’ll find that life is still worthwhile

Si tu souris juste (sourire)
If you just smile (smile)Vous constaterez que la vie vaut toujours la peine
You’ll find that life is still worthwhile

LE JARDIN D’ABEILLES DE LA GARDIENNE


LE JARDIN D’ABEILLES DE LA GARDIENNE

La peinture a voulu présenter le jardin dans la promenade où la journée claire et sereine s’est déroulée

Changement de temps, le soleil grimpe la montagne à la place de la boule de Sisyphe

La gardienne a retrouvé la vieille grange où l’églantier attendait que le cheval revienne avec l’oiseau remis dans le bon arbre de l’absolu

Un peint frais

Sauvage de vérité

Défait de cette mue

Né d’Epoques non révolues mais du chemin vertical qui en est issu

Une deux voies

En confluent

Canal de suées élargissant l’estuaire aux cerfs-volants

Rosée d’hibiscus à l’assaut des barbaries en circulation aux cordes vocales philosophiques.

Cette peinture ouvre une nouvelle série :

LE JARDIN D’ABEILLES DE LA GARDIENNE

Niala-Loisobleu – 10 Mai 2021

« LA GARDIENNE DES ABEILLES » – NIALA 2021 – ACRYLIQUE S/TOILE 65X54


« LA GARDIENNE DES ABEILLES »

NIALA 2021

ACRYLIQUE S/TOILE 65X54

Ces fleurs sans lesquelles le pouls de ma couleur s’éteindrait promènent leur souffle de la Normandie jusqu’aux débords de la terre en absolu

Les trains que le regard des meuhs pose de gare en gare sont de voix universelle

Aux falaises des bordures le bleu dispense sans limites

Parfums charnels en résidence aux vents se déplacent à dos de plume de l’oiseau nidifiant

Sauver l’abeille est le bon soldat

Je t’en fais gardienne toi ma parolière sensible qui déplace l’inutile au sites de consommation de l’artificiel bête et m’aime pas animal

Du silence né l’intelligence est naturelle

Suc de fleur pour la trompe seul à ne pas mentir

Volons de concert.

Niala-Loisobleu – 10 Mai 2021