CELUI QUI ECRIT – ANTONIO RAMOS ROSA



CELUI QUI ÉCRIT- ANTONIO RAMOS ROSA

Celui qui écrit veut mourir, veut renaître

dans un bateau ivre au calme abandon.

Celui qui écrit veut dormir dans des bras matinaux

et dans la bouche des choses être une larme animale

ou le sourire de l’arbre. Celui qui écrit

veut être terre sur la terre, solitude

adorée, resplendissante, odeur de mort

et rumeur du soleil, la soif du serpent,

le souffle sur le mur, les pierres sans chemin,

le midi obscur tombant sur les yeux.

Le cycle du cheval suivi de Accords de António Ramos Rosa

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.