LA PREMIÈRE MAISON MONTE


Des arbres évidés les bateaux se balancent aux rives

S’embrase un soleil à cuire les argiles aux tournettes des potiers

Sans perdre l’anse aux écarts de l’estuaire la pente glisse aux courbes des hanches sur lesquelles l’oiseau tient

Niala-Loisobleu – 20 Août 2021

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.