DESARCHITECTURE


DESARCHITECTURE

Les colonnes s’effacent des montagnes qui tiennent au tympan, l’oiseau posé sur l’oeil du fronton souffle sur la braise

Au point de fuite le rayon se balise pour tenir l’entrée du sous terrain où ficher sa racine

Un lot de tomettes encore chaudes sort du four

Le bleu de la flamme dans la brouette roule avec les têtes

La rosace effritée au coeur du cheval en point d’ars

Qui nous garde contre ce qu’on voit pas dans l’étalage de la vitrine d’une conquête extrémiste?

Niala-Loisobleu – 16 Août 2021

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.