L’INSTRUMENT ACCORDE


L’INSTRUMENT ACCORDE

Emboîtée par le charpentier la vierge aurait enfantée, ah Marie si tu savais chantait le Taulier emmanché dans une histoire de dettes à la clef avec l’Histoire

Grindel n’opine pas plus que Breton, la chanson est d’un con qui ne quitte pas le plat fond sans faire de bosses au surréalisme pris en thème dans une nativité suspecte

L’ô plate peut avoir des vertus minérales mais certes pas de ces adorables petites bêtes qui fécondent un plan dont on ne saura souvent que trop tard s’il était bon ou pas

Les yeux au bord du cil des vagues, je regarde la mer en sentant monter la fleur sur la tige, cette rose ancienne aux tons pastels qui précèdent le jet farouche du fauve sur la toile sans ressentir de mauvaises influences, totalement séparé des gens

Les pendules du surréalisme n’ont pas d’aiguilles, juste un bras qui en faisant cadran solaire tend un doigt en dehors à partir du dedans de l’Esprit pour ne pas rater la beauté d’un rêve au-dessus du vulgaire

Des fleurs que les marins jetteront aujourd’hui en mer pour fêter la Patronne, combien seront vierges d’impudeurs ?

Entre les cordes et la planche, la branche est à pied-d’oeuvre pour mener au ciel…

Niala-Loisobleu – 15 Août 2021

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.