SOUPENTE


Écouter les oiseaux courir sur le toit en effaçant le bruit de l’averse peut donner à l’été l’impression d’exister

Il faut mettre de l’imaginaire dans le réservoir pour passer a gai une morosité non choisie

Aux étals je vois briller l’œil des poissons et je cours ouvrir les cages du marché aux fleurs pour être sûr que tu restes topless pour bronzer

Puis m’arrosant de pensées optimistes me risque sur l’horizon une perche à sauter bien en mains pour revivre les années folles des Récollets…

Niala-Loisobleu – 3 Août 2021

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.