ESSENCE


ESSENCE

Hier encore la rue portait à croire

Aujourd’hui au carrefour du mois d’Août l’embuscade est à couvert

Ce qui terrasse et me fait tomber de ma chaise est latent

Combien d’oiseaux ont disparu en moins de temps qu’une existence d’Homme ?

Hirondelles, mésanges’ rouges-gorges, moineaux de nos fenêtres…

J’ai croisé dans un bois un chien laissé à un arbre

Il m’a dit la voie que mon maître suit est mauvaise…

Niala-Loisobleu – 31 Juillet 2021

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.