SUR LE SABLE PAR RÉGIS BOURY


SUR LE SABLE PAR RÉGIS BOURY

Renaissons sur le sable où nous étions heureux,
En marée haute emportant les amoureux ;
Gare aux vagues aimables, aux baisers, aux creux :
Il viendra bien le jour où nous serons fin vieux.
Sur ce même tapis, là, d’autres prétentieux
Bâtifoleront en vain, nus, vers d’autres cieux
Où se perdent les cris de goélands fielleux ;
Un orage viendra, soudainement furieux,
Rasant encore l’écume verte au front fiévreux.
Y’a qu’à attendre, laisser faire. Oui, c’est mieux.

22 août 2002

Régis Boury

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.