VOL EMPAN


VOL EMPAN

Passé les sempiternelles broussailles d’un soleil coincé

juste à partir de mi-cuisse au dessus du genou

je plane dans l’ascensionnel état d’âme que tu amènes dans mon assiette de dos comme de face

Un chien passe le mufle en rase-motte

et je lève pas les yeux en espérant voir la patrouille de France

mais je devine le gulf-stream qui se place au centre de ton ventre

C’est chaud

transparent au point de remonter l’Atlantide au premier rang

L’écume autour de l’évent se fait jour

Le chien gratte

et bat de la queue en laissant traîner ses oreilles dedans

Le cerf-volant que t’es d’venue

de son ombre met de la lumière à la voix ce mystère qui à cordes guitare

Je chante

je suis bien

du trou de 2020 sort de la pousse…

Niala-Loisobleu – 9 Juillet 2021

2 réflexions sur “VOL EMPAN

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.