Qué Dirá el Santo Padre par Violeta Parra


Qué Dirá el Santo Padre par Violeta Parra

Regardez comme ils nous parlent de liberté
Miren cómo nos hablan de libertad

Quand ils nous en privent vraiment
Cuando de ella nos privan en realidad

Regarde comme ils proclament la tranquillité
Miren cómo pregonan tranquilidad

Quand l’autorité nous tourmente
Cuando nos atormenta la autoridadQue dira le Saint-Père qui vit à Rome
¿Qué dirá el Santo Padre que vive en roma

Quels sont ses pigeons qui l’abattent déjà ?
Que le están degollando ya sus palomas?Regarde comme ils nous parlent du paradis
Miren cómo nos hablan del paraíso

Quand les chagrins pleuvent sur nous comme la grêle
Cuando nos llueven penas como granizo

Regardez l’enthousiasme avec la phrase
Miren el entusiasmo con la sentencia

Sachant qu’ils ont tué l’innocence
Sabiendo que mataban a la inocenciaQue dira le Saint-Père qui vit à Rome
¿Qué dirá el Santo Padre que vive en roma

Qu’est-ce qu’ils abattent leurs pigeons?
Que le están degollando a sus palomas?Celui qui officie la mort comme bourreau
El que oficia la muerte como un verdugo

Calme il prend son petit déjeuner
Tranquilo está tomando su desayuno

Avec ça, ils mettent la corde autour de leur cou
Con esto se pusieron la soga al cuello

Le cinquième commandement n’a pas de sceau
El quinto mandamiento no tiene selloQue dira le Saint-Père qui vit à Rome
¿Qué dirá el Santo Padre que vive en roma

Quels sont ses pigeons qui l’abattent déjà ?
Que le están degollando ya sus palomas?Le plus d’injustice, Monsieur le Procureur
Entre más injusticia, señor Fiscal

Mon âme a plus de force pour chanter
Más fuerza tiene mi alma para cantar

Il est agréable de donner le blé au semis
Lindo es cedar el trigo en el sembra’o

Lavé de ton sang, Julian Grimao
Regado con tu sangre, Julian GrimaoQue dira le Saint-Père qui vit à Rome
¿Qué dirá el Santo Padre que vive en roma

Quels sont ses pigeons qui l’abattent déjà ?
Que le están degollando ya sus palomas?

IL PLEUT SUR LA PENSÉE PAR ROBERTO JUARROZ


IL PLEUT SUR LA PENSÉE PAR ROBERTO JUARROZ

Il pleut sur la pensée.

Et la pensée pleut sur le monde
comme les restes d’un filet décimé
dont les mailles ne parviennent pas à s’assembler.

Il pleut dans la pensée.

Et la pensée déborde et pleut dans le monde,
comblant depuis le centre tous les récipients,
même les mieux gardés et scellés.

Il pleut sous la pensée.

Et la pensée pleut sous le monde,
diluant le soubassement des choses
pour fonder à nouveau l’habitation de l’homme et de la vie.

Il pleut sans la pensée.

Et la pensée
continue de pleuvoir sans le monde,
continue de pleuvoir sans la pluie,
continue de pleuvoir.

Roberto Juarroz