« HIGELIN SYMPHONIQUE » La Rousse au chocolat


« HIGELIN SYMPHONIQUE » La Rousse au chocolat

Dans la salle d’attente
De la gare de Nantes
J’attends
Un vieux légionaire
S’endort sur sa bière en chialant
Qu’est-ce que j’donnerais pas pour être au chaud
Dans les bras de cette fille de Saint Malo
Qui serrait son matelot sur le quaiFan-di, tsi, lan
J’ouvre un magazine et je vois
Une jolie petite rousse
Qui s’tape une mousse au chocolat
Ses lèvres gourmandes
M’invitent à en prendre avec elle
Rien qu’une cuillère
Avant qu’sa grand mère ne revienne

Dans la salle d’attente
De la gare de Nantes
J’attends

Juste le retour du printemps

Parolier : Jacques Higelin

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.