Etta James & Doctor John – I’d Rather Go Blind – Je préfère devenir aveugle


Etta James & Doctor John – I’d Rather Go BlindJe préfère devenir aveugle

Quelque chose m’a dit que c’était fini

When I saw you and her talking

Quand je te vois parler avec elle

Something deep down in my soul said, « Cry Girl »

Quelque chose au fond de mon âme disait  » pleure jeune fille

When I saw you and that girl, walking around

Quand je te voyais avec cette fille entrain de te promener

I would rather, I would rather go blind boy

Je préfère, je préfère devenir aveugle, chéri

Then to see you walk away from me child, and all

Plutôt que te voir t’éloigner de moi, petit, et tout

So you see, I love you so much

Alors tu vois je t’aime tellement

That I don’t want to watch you leave me baby

Que je ne veux pas te voir me laisser tomber chéri

Most of all, I just don’t, I just don’t want to be free no

Plus que tout, je ne veux pas, je ne veux simplement pas être libre, non

I was just, I was just, I was just sitting here thinking

J’étais juste, j’étais juste, j’étais juste assise ici en pensant

Of your kiss and your warm embrace, yeah

À tes baisers et à ta douce étreinte

When the reflection in the glass that I held to my lips now baby

Quand le reflet dans le miroir que je tiens avec mes lèvres maintenant, bébé

Revealed the tears that was on my face, yeah

Ont Révélé les larmes qui coulaient sur mon visage, ouais

And baby, And baby, I would rather, I would rather be blind boy

Et chéri, chéri, je préfère, je préfère être aveugle, chéri

Than to see you walk away, see you walk away from me, yeah

Plutôt que te voir t’éloigner, te voir t’éloigner de moi, ouais

Baby, baby, baby, I’d rather be blind now

Chéri, chéri, chéri, je préfère être aveugle.

DU MONDE ENTIER AU COEUR DU MONDE DE BLAISE CENDRARS


DU MONDE ENTIER AU COEUR DU MONDE DE BLAISE CENDRARS

SONNETS DÉNATURÉS

à Jean COctO OPOetic quels crimes ne cOmmet-On pas en tOn nOm !

Il y avait une fOis des pOètes qui parlaient la bOuche en rOnd

ROnds de saucissOn ses beaux yeux et fumée

Les cheveux d’Ophélie Ou celle parfumée

D’Orphée

Tu rOtes des rOnds de chapeau pOur trOuver une rime en

ée-aiguë cOmme des dents qui grignOteraient tes vers

BOuche bée

Puisque tu fumes pOurquOi ne répètes-tu fumée

C’est trOp facile Ou c’est trOp difficile

Les 7 PiOns et les Dames sOnt là pOur les virgules

Oh POÉ sie

Ah ! Oh !

CacaO

Puisque tu prends le tram pOurquOi n’écris-tu pas tramwée

VOis la grimace écrite de ce mOt bien francée

Le clOwn anglais la fait avec ses jambes

COmme l’AmOur l’Arétin

L’Esprit jalOuse l’affiche du cirque et les pOstures alphabétiques de l’hOmme-serpent

Où sOnt les pOètes qui parlent la bOuche en rOnd ?

Nov.16.

Blaise Cendrars

facebook sharing button
twitter sharing button
pinterest sharing button

ANGLES ADOUCIS


ANGLES ADOUCIS

A l’heure dite du sommeil un grand fracas brise la trève

c’est le ciel qui bowling comme chez lui

et ça pète et ça craque que tu te demandes où tu as bien pu ranger ton casque

on dirait les pompiers quand ils arrosent sans limite pour la scène de pluie, puis tu retombes la tête lourdement abrutie d’une branche de laurier gorgée d’eau et tu redors

La fraîcheur du petit matin étonne à se demander si le rangement des pulls a pu être une bonne idée

tout est en ordre c’est déjà ça

Le chien a déjà poussé la barque à l’eau et me tire aux rames

Toi tu fais l’inventaire de tes parties hétérogènes

ça marche

me dis-tu tout y est

Alors j’enfile le maillot à rayures et te coiffe pompon-rouge

c’est bonjour ma r’in…

Niala-Loisobleu – 17 Juin 2021