EROTIC MARKET / BOREDOMS & THE HEARTSTRINGS ENSEMBLE


EROTIC MARKET / BOREDOMS & THE HEARTSTRINGS ENSEMBLE

C’EST LE PAS CADENCE SUR LES DALLES ÉTERNELLES

C’est le pas cadencé sur les dalles éternelles

c’est le cri sans écho vers l’étoile de glace

qui oppresse l’hiver de sa langue de fiel

c’est le cri vissé dans les gorges écarlates

la nuit ses chemins effacés jusqu’à la mer

ses chemins sans poussière ses arbres jusqu’au ciel

ne blanchiront pas du jour des femmes nues

touffes de lune au creux de la lumière

terre brisée de vagues terre sans vol d’oiseaux

le continent de ton cœur bat comme un filet d’eau

tu tournes moins vite autour du piège de ton cœur

pris lui-même dans la soie des étoiles

tu ne fais plus bouger le feuillage de l’espace

depuis que la lumière a courbé tous les soirs

sous ses arches mises sur le monde comme une impasse

à l’étage le plus haut de la terre

l’éventail d’une femme s’ouvre sur un lit

froissé par mille mains urgentes une hanche comme un sillon un soupir retenu des bouches se nouent roulent sur leurs bords avec le son que fait la nuit pour tomber les paroles seules comme
des îles la lumière épuisée fait des bulles dans la nuit une aventure terminée par une part de plaisir toute cette peau gercée de baisers discordants cette
paupière sirupeuse ce regard végétal cette main dissolvante cette mémoire infidèle je me contente de vos tendresses malaisées et vous visages visités de tant
d’audace pure je mérite mieux que vos regards sommaires.

Lucien Becker