A LA TRACE


A LA TRACE

L’escalier escamotable de la mémoire descend par la trappe du grenier

De la vie qui rentre et se dévêt

On suit du béret , la pélerine jusqu’aux chaussettes laissées derrière soi

L’heur est quelle ?

A trouver ce qui de toi me croise

Je reconnais le bon trottoir

Celui qui est au soleil.

Niala-Loisobleu – 12 Mai 2021

3 réflexions sur “A LA TRACE

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.