Je suis bien – Juliette Gréco (Jacques Brel)


Je suis bien – Juliette Gréco (Jacques Brel)

Et je n’aime plus personne
Et plus personne ne m’aime

On ne m’attend nulle part
Je n’attends que le hasard

Je suis bien

Au-dehors la nuit s’enroule
Tout autour de sa polaire
Au loin roucoule une foule
Plus méchante que vulgaireJ

je suis bien

Je m’invente des jardins
Écrasés de roses grises
Je brûle quelques églises
J’évapore quelques parfums

Je suis bien

J’effeuille mes anciens amants
Je mélange leurs prénoms
C’est drôle ils s’appellent tous Dupont
Les volcans que j’ai éteints

Je suis bien

Je remonte la rivière
Du grand lit qui me vestibule
Un diamant tintinnabule
Au plus profond de mon verre

Je suis bien

Ma bougie fume ses éclairs
Un arbre pousse dans mon cœur
J’y va pendre les empêcheurs
Et je ne serai plus surnuméraire

Et je serai bien

Je repense à des insultes
À des ennemis anciens
Tout cela ne me fait plus rien
Est-ce que je deviendrais adulte?

Ce serait bien

Je n’entends que mon cœur de pierre
Ce soir je ne ferai ni la fête
Ni la belle, ni la bête
Même mes rides m’indiffèrent

Je suis bien

Et j’éteins
Je suis bien
Je suis malhonnête