Hasard imprudent


Le devant démonté d’une bourrasque traîne les derniers morceaux d’une cabale que le vent écarte

Les lambris d’un décor cherchent sans trouver acquéreur pour être avalisé

Ce bord de mer n’avait pas de théorie du complot dans l’anse de son escale

Et les petites maisons blanches ont tenues à pousser contre l’arbre. Des raisons renforcées de n’aller point médire

Le cheval et le chien ont invité l’oiseau à voler sans contresens et rien modifier du bleu

La souche de quille est solide.

Niala-Loisobleu – 22 Avril 2021

2 réflexions sur “Hasard imprudent

Les commentaires sont fermés.