ESQUISSE


ESQUISSE

Obligé de passer par la glace qui habille l’angle du carrefour, ça rend impossible de se faire la tête d’un autre

au point de découvrir des traits de la beauté non-enjolivés

Je me souviens du petit-frère de Marthe, qui comme s’il ne lui suffisait pas d’avoir été gazé avait eu la gueule cassée à la première mondiale

Comme il disait la guerre ça regroupait les enfants au point de voir l’horreur du beau avancé à côté d’un laid atroce en faisant bien sortir la différence entre le vrai et le faux

Je marche dans un mardi qui est à l’ombre, mais ce que je tiens en moi de lumière, m’a déjà fait faire plus qu’hier

J’en ai en corps assez pour peindre au rythme vagabond du cheval.

Niala-Loisobleu – 20 Avril 2021

2 réflexions sur “ESQUISSE

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.