BLEU PAR NATURE (sans peur du figuré)


BLEU PAR NATURE (sans peur du figuré)

La pollution morale dépasse à te couper la parole. Là appuyé contre ma vie , ce que j’ai fait et veux poursuivre je reprends souffle, pas possible autrement

Tout est monument qu’un jour un mutant bouffe en se mettant devant comme le seul createur

Ô bêtise faut-il que tu sois petite pour te rendre méchante au point de ne croire qu’en toi

La musique récupère

Elle édifie

Se rendant compte qu’à part à l’identique on pourrait pas reconstruire Notre-Dame

Mais…

Et en pause devant cette peinture me voici saisi d’un trip sain et sans vice

Je fus si joyeux et toujours pugnace, que sombrer à présent serait donner raison à ce que je n’ai cessé de refuser dans des moments bien plus difficiles

Faire la peau au désespoir oh que oui

Jamais se tromper de cible, retenir l’amour comme la représentation onirique permanente et pas lâcher l’os, toujours remettre sur le métier

Non ne rien trahir des gens et des choses

non rien , c’est mon seul mais énorme capital

Sors ton caillou, ton cheval, ton vélo et vas sans arrière-pensée faire chanter l’atelier, il y a matière à…

Niala-Loisobleu – 20 Avril 2021