SALLE VIDE


SALLE VIDE

A la place des bans publics, la scène se tient au centre d’un épais silence derrière son rideau

une forêt hirsute avale l’horizon

des landaus absents on cherche en vain des vagissements de présence

la Culture n’a droit qu’au gel de spectateur

Théâtre d’ombres aphone de voix

un frisson d’effroi repousse la joie qu’un départ avait fait courir là

le sol glisse dans la pluie

Niala-Loisobleu – 11 Avril 2021

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.