À celle que je ne reverrai plus – Jacques Bertin


À celle que je ne reverrai plus – Jacques Bertin

Et de très loin je vous souhaite
Une maison sans rideau
Un angélus de dentelles
À la robe de vos amours
La rivière comme une traîne
Comme dans ses jardins, la Seine
Et restez comme vous étiez
 
Et puis
Les genêts couchés du soleil
Où dévalent des routes bleues
Et sur vos yeux cette chaleur
Je vous offre ceci. Qu’importe
Si je ne vous revois jamais
Pensez à moi dans chaque chose
 
Un ami pour la rime riche

Dans le feu d’herbes de l’été
Un enfant pour la rime ouverte
Et restez comme vous étiez
Votre amour dans ses bras vous prenne
Et votre vie il la retienne
Comme au vent un chapeau de papier
 
Et moi
Dans mes amours je vous emporte
Comme une photo qu’on regarde
Quand on est seul dans les cafés
Rappelez-vous. Je me rappelle
Quand vous étiez sous le toit d’ombre
La rue ouverte de l’été