SENS AIMANT


SENS AIMANT

Sans attendre les concordances de la marée et de l’état de la passerelle, à cheval ou à pied, dans l’inclinaison du soleil, le chant de l’alouette et sa partie consommable, au plein de tes seins ménageant le col en praticable, comme tu sais j’ai rien à foutre de l’arrêt-de-maladie du remonte-pente, j’viens pas jouer au bon homme des neiges, versé plutôt Lou genre Apollinaire, déglaceur du palais, lune à parc bain-de-minuit, type Joséphine s’osant au grand-bain sans mentir, cherchant le poil sur la langue des Mille-et-une-Nuits qui ferait bégayer pour l’arracher avec le besoin furieux de ranger chaque chose à sa place et cesser de dire qu’on vaccine de plus en étant toujours pas livré

J’ai venu au monde dans un climat où l’enfant ne tuait pas l’autre pour jouir, mais qui, pas élevé au smarphone, à l’abri et conduite de ses parents, cultivait l’espoir de vivre sens aimant

Niala-Loisobleu – 11 Mars 2021

2 réflexions sur “SENS AIMANT

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.