La Mère Evanouie – Julien Clerc


La Mère Evanouie – Julien Clerc

Sur un mouchoir en lin elle brode le prénom
De l’enfant qui matin a quitté la maison
Si le temps a passé et les chagrins aussi
Il a fallu panser dans la maison le vide

Si vous lui demandez elle vous dira « je vais
Comme vont les saisons »
Elle vous dira « je sais
Comme le temps est long »
Elle pensera « je suis
Une mère évanouie
Évanouie

Et ses doigts abîmés quand ils ne brodent pas
Caressent le cliché de l’enfant dans ses bras

On dit que les photos portent les souvenirs
Elle ne le dit pas trop mais elle porte bien pire

Si vous lui demandez elle vous dira « je vais
Comme vont les saisons »
Elle vous dira « je sais
Comme le temps est long »
Elle pensera « je suis
Une mère évanouie
Évanouie

Si vous lui demandez elle vous dira « je vais
Comme vont les saisons »
Elle vous dira « je sais
Comme le temps est long »
Elle pensera « je suis
Une mère évanouie
Évanouie

Sur un mouchoir en lin elle brode le prénom
De l’enfant qui matin a quitté la maison

2 réflexions sur “La Mère Evanouie – Julien Clerc

Les commentaires sont fermés.