A PERTE DE VUE


A PERTE DE VUE

Au je de la bêtise de l’homme

le fleuve passe par dessus-bord, pour prendre sa revanche

Je vois se reproduire le même désastre que j’ai vécu il y a 39 ans

en entendant les élus expliquer que la cause du sinistre vient du développement des habitations et de la construction en général

C’est exactement ce que j’ai combattu en 1982

Mais sans que les élus qui ont succédé aient cessé de signer les permis de construire

Sors de l’envie d’avoir et entre dans le désir de garder, tu protégeras le bien commun, pauvre terrien…

Niala-Loisobleu – 5 Février 2021

L’EFFACEMENT


twitter sharing button

L’EFFACEMENT

Ton visage redevient chat ; tout se décompose et remonte le millénaire.
Tes dents se lèvent comme aube boréale, et ta face un grand décor originel.

De si près — indéchiffrable autant que l’ensemble, un étrange moment durant, évanouie la tardive beauté.

Lionne à crinière de saule, lionne

La vie se dissipe.

Nus sous le grand igloo

Michel Deguy