A PART LA VERITE


A PART LA VERITE

Face et dos réunis en une même figure

au gré de l’humeur changeante qui impose sa volonté sans frapper

je voudrai que l’abat-jour de la lumière déménage

et me lâche les bretelles pour donner la vérité souhaitée par la nudité de l’air

Le virus a conquis l’anachronique en anesthésiant la moindre dynamique au profit du non-dit soutenant la vérité-mensongère. Refuser le confinement en l’incubant avant d’y mettre officiellement cours en incitant une vaccination rendu incertaine par le résultat d’une part et d’autre part la mutation du mal, sans compter le manque de vaccin. On s’inscrit, ça convainc et envoie l’échéance à une date lointaine. D’ici à ce que les enfants dont on avait rien à craindre deviennent prioritaires, les plus de 75 ans vont diminuer sérieusement

Le vrai mal commence à saper le refus de se laisser mourir.

Niala- Loisobleu – 18 Janvier 2021

Une réflexion sur “A PART LA VERITE

  1. Certains soirs on s’endort
    comme une pierre lasse
    cerné par le malheur
    et l’on voudrait s’oublier
    sous l’eau très lente du sommeil

    on tire un drap sur son front
    pour se cacher du monde

    on ne veut
    ni le rêve ni l’ombre
    ni l’oeil têtu d’une lampe

    surtout ne pas sentir la peur
    qui nous marche sur le ventre
    comme un chat

    et l’on s’éveille au matin
    un soleil entre les doigts.

    Jean-Pierre Siméon

    Aimé par 2 personnes

Les commentaires sont fermés.