PLUTÔT QU’UNE CHANSON J’ENCHANTE L’EMOI


PLUTÔT QU’UNE CHANSON J’ENCHANTE L’EMOI

Prenant mes yeux

mes oreilles

l’idée de créer

me ramène au rêve plutôt qu’aux mots en absence

Le silence c’est pas cesser de dire

c’est faire le vivre en l’actant

Moi je peins des feuilles aux arbres sans attendre le vaccin du printemps, parce que j’ai la chair de l’arbre dans le fruit qui bat sa prise de Bastille…

Niala-Loisobleu – 12 Janvier 2021