PLUTÔT QU’UNE CHANSON J’ENCHANTE L’EMOI


PLUTÔT QU’UNE CHANSON J’ENCHANTE L’EMOI

Prenant mes yeux

mes oreilles

l’idée de créer

me ramène au rêve plutôt qu’aux mots en absence

Le silence c’est pas cesser de dire

c’est faire le vivre en l’actant

Moi je peins des feuilles aux arbres sans attendre le vaccin du printemps, parce que j’ai la chair de l’arbre dans le fruit qui bat sa prise de Bastille…

Niala-Loisobleu – 12 Janvier 2021

RUISSEAU SONNANT DANS UN ARBRE


RUISSEAU SONNANT DANS UN ARBRE

Paris Le 10-01-2021

RUISSEAU SONNANT DANS UN ARBRE

Des pioupious au flanc de rue lancent gazouillis
C’est au flux et reflux des vagues de la ville
Qu’en sioux amadoué je cueille l’âme habile
Du p’tit brouillamini qui là leur est saillie

Ce doux et charmant chœur – ruisseau de liberté
En cet arbrisseau roux – tend à prendre racine –
Cette brassée des corps – ce sont brins de beauté
Où l’antre de l’âme doucement se ravine

Dans le gel du matin : ce murmure en fontaine :
Sel d’amour de mutins – défait murs qui enchaînent.

Alain Minod

JE MARCHE AU DEVANT


JE MARCHE AU DEVANT

La pluie éparse

a laissé passer un endroit que je connais pour me retenir aux rives

si les canards ne nageaient pas à la godille, la gêne du moteur viendraient troubler cette retraite abritée

et comme mon père aimait je peins, mais en dehors du motif, des frissons de couleur

Tu sauras trouver la vieille cabane mangée par la végétation au milieu du gros des pierres

Le chien me dira en premier que tu es à peu de distance

alors sur la toile je mettrais ce qui me fait en vie de toi.

Niala-Loisobleu – 12 Janvier 2021

AUTOUR DE L’ARBRE ET SOUS L’ECORCE


AUTOUR DE L’ARBRE ET SOUS L’ECORCE

A peine levé le monde se replie dans une attitude de sommeil artificiel sous l’avalanche de circonstances que l’effet domino déclenche

Au coulissant de ce qu’il faut préserver j’entre

Là ce que j’entends, ce que je vois, ce que je sens sors de tes lettres tenues dans l’ouïe sans mots gardés par un ruban et libres d’armoire.

Voilà le signe qui fait chanter l’oiseau sans signal de mise en route automatique, naturellement mis en mouvement par la force réelle du symbole vivant. Tout arrive du rien, il ne reste que ce qui est twoo.

Niala-Loisobleu – 12 Janvier 2021