L’EPOQUE 2021/1 : Une île au ponant.


Voici le tout premier de la nouvelle EPOQUE 2021 en collaboration avec BARBARA AUZOU : Une île au ponant . Merci de considérer que le poème est indissociable du tableau et vice-versa…

L’EPOQUE 2021/1″Une île au ponant »
Niala
Acrylique s/toile 60×60

 


Faudra t-il que le jour se résigne

sur ses lambeaux de clartés

ombilical l’air ose à peine trembler

sans nous laisser ses escales de loisir

la liberté louée pour les graines d’un champ

l’effort de l’oxygène dans le sang pour le plaisir

nous le savons il n’y a pas de clémence

le noir chafouin descend dans sa nuit

il faut faire naître en silence l’enfant qui le précède

conduis-moi loin du coeur mauve des gloires

loin du ventre des vasières qui soupire

que cède l’épreuve de la vie devant la preuve du poème

ses cris brefs et roses de nouveau-né

qui ouvre ses oreilles dans la fureur

avant de saisir inexprimé le bonheur

des choses et des lendemains de soleil

 

Barbara Auzou.

To Live in Such a Way


Les vraies rivières se montrent en miroir
le ciel interdit de mauvais nuages
pas des mots justes en présence du prétexte
Etonnant comme l’amour qui porte à croire…
N-L

William Michaelian

Of this window, two things, knowing they are one:
your breath on icy glass, bright spirits as they pass.

“Of This Window”
Recently Banned Literature, January 4, 2016

.

To Live in Such a Way

To live in such a way as not to break this sweet silence.

Cherub on a limb. Fluffy wren.

Snowflake. Winterwake.

If you ask her where she’s been, she will sing again.

Make that your name, if you must have one.

If you must have anything, have love.

The innocence of sense divine.

The sacred sense of innocence.

The incense of your time.

Up into the heavens. See us rise.

Recently Banned Literature, January 4, 2017

.

[ 975 ]

Voir l’article original