La chanson d’Orphée (Manha Do Carnaval) – Laura Cohen


La chanson d’Orphée (Manha Do Carnaval) – Laura Cohen

Matin, fais lever le soleil
Matin, à l’instant du réveil
Viens tendrement poser
Tes perles de rosée
Sur la nature en fleurs
Chère à mon coeur
Le ciel a choisi mon pays
Pour faire un nouveau paradisOh loin des tourments
Danse un éternel printemps
Pour les amants
Chante, chante mon coeur
La chanson du matin
Dans la joie de la vie qui revientMatin, fais lever le soleil
Matin, à l’instant du réveil
Mets dans le coeur battant
De celui que j’attends
Un doux rayon d’amour
Beau comme le jour
Afin que son premier soupir
Réponde à mon premier désirOui, l’heure est venue
Où chaque baiser perdu
Ne revient plus
Chante, chante mon coeur
La chanson du matin
Dans la joie de la vie qui revient

ETALON MYSTIQUE


ETALON MYSTIQUE

Ô, dans l’éternel sillage
Du plus majestueux des Etalons
Au Coeur si noble

Galopant fougueusement
Sur ses chemins de vie
Aux innombrables virages;

Se métamorphose cette silice corrosive
Incrustée dans ces regards ignobles

En un halo d’inextinguibles étincelles
Dont la chatoyante Lueur
Annihile ces odieux clivages;

Issus de l’insoutenable odeur
De ces charognes en putréfaction
Imprégnée dans l’instinctuel imaginaire

De cette louve solitaire aux abois
Dégueulant toute l’intensité de sa rage
Sur leurs sinistres sarcophages;

Avant de chevaucher,
Sans la moindre retenue,
Désormais transfigurée,
Le plus mystique des Chevaux de Lumière;

Et se blottir,
De toutes ses forces,
Contre sa flamboyante crinière

Pour y déverser,
Pudiquement,
Les flots amers de cet infernal orage!

Joh Hope

« Etalon mystique »
Copyright Joh Hope, 10.01.2013 Extrait de:   » Confidentielle dissidence »

LES CHEVAUX DE LA CHAUME


LES CHEVAUX DE LA CHAUME

L’enfant qui les mène

ébouriffe les frimas en un lion soleil-roi étirant leurs crinières

pour ricocher au gué de la Tardoire

afin qu’ils soulèvent le barrage du moulin pour mâcher le papier en 3 D

Figurines Terre-Mère

à renaître le grain d’où vient le peint

Tes seins me comblent les paumes jusqu’au milieu du dos.

Niala-Loisobleu – 3 Janvier 2021

BARBARA, LE DEBUT DU JOUR C’EST BIEN POUR DECOUVRIR…


BARBARA, LE DEBUT DU JOUR C’EST BIEN POUR DECOUVRIR…

Hier soir je t’ai dit ne pas la connaître

ce matin je suis allé à sa fenêtre

J’aurais pu compte-tenu du genre en tous points qui est sien

comme quoi on peut passer à côté sans le vouloir

heureusement il est jamais trop tar pour bien faire

Merci Ma, j’aime !

Niala-Loisobleu – 3 Janvier 2021