A LA CRIEE


A LA CRIEE

Le persistant résineux touche le bord de la première lettre du voyage à l’orée de la plage où la coque de ton corps balance

J’embarque jusqu’à l’intérieur des yeux les paroles que gémit l’accordéon pour arriver à tordre par extrait la saveur d’assemblage

Sentir le paysage avant d’y avoir abordé comme apparaît la couleur franche que ta plume envole pour entrer dans le dense

Monte l’odeur musicale des herbes que tu gardes d’une voix vers le sol de pâturage où l’entrain électrise à toute vapeur

Animal à cornes qui voyage du regard aux parallèles des chemins de traverse pour trouver la gare-maritime des trains de marées.

Niala-Loisobleu – 2 Janvier 2021

2 réflexions sur “A LA CRIEE

Les commentaires sont fermés.