SANGUINES


SANGUINES

Air caraïbe une mer de sable piquetée de pierres nourrit ses reptiles

il faut mâcher l’herbe

mescaline

pour tirer du poison de quoi dessécher le piège

et le sortir du mimétisme malin de ses peaux-mortes

Je sais reconnaître la pierre qui défend ta source pure

je ne mourais pas de soif.

Niala-Loisobleu – 26 Novembre 2020

MESCALINE

Mescaline

Parfums ambrés qui s’écoulent le long de nos joues…

rouges… Si rouges…

à croquer, tendrement, lentement, timidement

En goûter les saveurs de nos coeurs amants

Nous y plonger tout en caresses tout en promesse

pour fêter de nos âmes la beauté, la bonté en liesse

Parfums ambrés qui s’écoulent le long de mes joues

rouges… Si rouges

J’aimerais tellement lui dire, par ma peau lui faire ressentir

la profondeur de mes sens, de nos coeurs l’appeau l’essence

offerte, Mescaline… de pure mescaline la jouissance

à nos risques et périls en traverser la vallée ou de nos sens l’empire

Parfums ambrés qui s’écoulent le long de tes joues
rouges… Si rouges

Que j’accueille de mes lèvres habiles, rouges de nos vies
sanguines; et mon coeur s’ouvre à la vie, aux envies

De tout mon être qui s’énonce au son de ta rieuse voix

De tout mon être qui s’échauffe à parcourir de ta peau la voie

Parfums ambrés qui s’écoulent le long de nos vies câlines

rouges…

Si rouges

Sanguines vierges, lumières Mescalines

Yves Wauthier

2 réflexions sur “SANGUINES

Les commentaires sont fermés.