Quien Más, Quien Menos – Joaquin Sabina



Quien Más, Quien Menos – Joaquin Sabina

Quien más, quien menos
Tiró una vez la casa por la ventana
Se tatuó en las sienes una diana
Probó un veneno

Quien más, quien menos
Se ha tomado a sí mismo como rehén
Y tiene una conciencia todoterreno
Del mal y el bien

Pero yo fui más lejos
Metí un palo en la rueda de la fortuna
Bajé al sótano en busca de un mal consejo
Usé tus puñaladas como vacuna

Ni un paso atrás
Mi espada de Damocles era afilada
Cortaba en dos mitades la madrugada
Un pie en el tango y otro en el ojalá

Quien más, quien menos
Pagó caras 500 noches baratas
Y cambió a la familia por dos mulatas
De culo obsceno

Pero yo fui más lejos
Le adiviné las cartas al adivino
Aposté contra mí por no hacerme viejo
En la ruleta rusa de los casinos

Ni un paso atrás
Mi espada de Damocles era afilada
Cortaba en dos mitades la madrugada
Un pie en la rumba y otro en el más allá

« Qui plus, qui moins »

Qui d’autre, qui moins
Une fois jeté la maison par la fenêtre
Une cible a été tatouée sur ses tempes
J’ai goûté un poison

Qui plus, qui moins
S’est pris en otage
Et a une conscience hors route
Du mal et du bien

Mais je suis allé plus loin
J’ai mis un bâton dans la roue de la fortune
Je suis descendu au sous-sol à la recherche de mauvais conseils
J’ai utilisé tes coups comme vaccin

Pas un pas en arrière
Mon épée de Damoclès était tranchante
J’ai coupé l’aube en deux moitiés
Un pied dans le tango et un autre dans l’au-delà

Qui d’autre, qui moins
Payé cher 500 nuits bon marché
Et il a changé la famille pour deux femmes mulâtres
De cul obscène

Qui d’autre, qui moins
Il s’est agrippé à un ongle brûlant pour ne pas tomber
Truffé de bisous comme un John Lennon
De Lavapiés

Mais je suis allé plus loin
J’ai deviné les cartes au diseur de bonne aventure
Je parie contre moi-même pour ne pas vieillir
Dans la roulette russe des casinos

Pas un pas en arrière
Mon épée de Damoclès était tranchante
J’ai coupé l’aube en deux moitiés
Un pied dans la rumba et un autre dans l’au-delà


« Qui plus, qui moins »

Qui d’autre, qui moins
Une fois jeté la maison par la fenêtre
Une cible a été tatouée sur ses tempes
J’ai goûté un poison

Qui plus, qui moins
S’est pris en otage
Et a une conscience hors route
Du mal et du bien

Mais je suis allé plus loin
J’ai mis un bâton dans la roue de la fortune
Je suis descendu au sous-sol à la recherche de mauvais conseils
J’ai utilisé tes coups comme vaccin

Pas un pas en arrière
Mon épée de Damoclès était tranchante
J’ai coupé l’aube en deux moitiés
Un pied dans le tango et un autre dans l’au-delà

Qui d’autre, qui moins
Payé cher 500 nuits bon marché
Et il a changé la famille pour deux femmes mulâtres
De cul obscène

Qui d’autre, qui moins
Il s’est agrippé à un ongle brûlant pour ne pas tomber
Truffé de bisous comme un John Lennon
De Lavapiés

Mais je suis allé plus loin
J’ai deviné les cartes au diseur de bonne aventure
Je parie contre moi-même pour ne pas vieillir
Dans la roulette russe des casinos

Pas un pas en arrière
Mon épée de Damoclès était tranchante
J’ai coupé l’aube en deux moitiés
Un pied dans la rumba et un autre dans l’au-delà