SEUIL D’ATTENTES


SEUIL D’ATTENTES

Tranquille

la fièvre

posée entre les chemises

l’entrain a tant de raisons d’être à quai

sous la grande verrière dans les fumées que les bancs gardent en peinture fraîche

l’enfant roule son poil blanc comme son cerceau dans les culottes courtes de sa vie au passage à niveau qui s’ouvre de la queue du Mickey qu’on tire

Je n’ai pas semblé t’aimer

c’est la destination écrite sur son billet qui le tient la joue collée à la vitre du couloir de son chemin de traverse

Niala-Loisobleu – 26 Octobre 2020

2 réflexions sur “SEUIL D’ATTENTES

Les commentaires sont fermés.