CONTE POUR ADULTES 1


CONTE POUR ADULTES 1

L’histoire plaquée or d’à-côtés fout les foies décapitée qu’elle est de vérité. Emmanuel sautant sur son ressort à rebondir en toute occasion, sprinte en ban lieu. Et fait le signe de se croire être le seul au pied du caniveau où la tête trempe dans son propre sang.

Buis, buis, buis, dit la pix-voleuse en hochant de son sourire robotique.

 » Ils ne passeront pas »

Le maux historique est lâché.

Dehors les bateaux de migrants déversent de quoi mettre un terme plus convaincant au discours. Et ma foi il va lui en falloir du poids. Plus de dix ans qu’on doit arrêter l’extrémisme et on ne fait que l’arroser de mots. DES ACTES pas un truc de citrouille qui en dore la belle. Et pas du genre « on va enseigner l’arabe. La langue n’a pas a servir de mauvaise cause. Les professeurs ont des matières à développer dans le bon sens en faisant une vraie pédagogie. Pas un prête-nom pour parents incompétents en la matière comme le répète Ernesto.

Défaire l’enseignement de son rôle laïque est le but qu’on cache sous la pierre en ôtant pas le venin.

J’ai rêvé que le beau métier d’enseignant vivrait longtemps et aurait en corps de nombreux enfants.

Niala-Loisobleu – 17 Octobre 2020

17 réflexions sur “CONTE POUR ADULTES 1

      • C’est exactement ce que j’ai ressenti en tentant de ne pas l’écouter.
        ‘L’attaque à la république’ arrive à point nommé.
        Comme s’il existait encore des gens pour se laisser mobiliser (?)
        Cette obsession pour la nation-comme-un-seul-homme m’effraie quant aux plans de cet homme et de ses exécutants.
        J’ai remarqué qu’il y parlait de citoyens libres, la notion même dont l’avant veille il niait l’existence.
        Je me demande si ce n’est pas la panique qui tient le Gouvernail.

        Pour ce qui est du drame, oui, la mesure n’en est pas prise. En effet, cela impliquerait une empathie, une volonté et des moyens qu’ils n’ont pas.

        Comme vous, la récupération me rend nauséeux. Comme si les motifs d’exaspération manquaient…

        Et qui, lundi, pour se planter les yeux dans le regard des étudiants ?
        Les parties non masquées régressent.
        L’enseignant tient bon.
        Tout seul, en chaque instant, l’enseignant tient tout.
        De l’autre côté du miroir sans tain le savent-ils seulement ?

        Bonne soirée à toi, à tous
        Franck

        Aimé par 3 personnes

        • Il est patent qu’hier le roi a perdu lui aussi sa tête. Mais à la différence qu’il est devenu dangereusement vivant. Le néo-neronisme avec un corps de sapeurs-pompiers qu’on lapide ça fait peur. D’autant que le seul remède étant citoyen on ne vote plus. Alors je vais imaginer que la politique saine et non seulement intéressée révélerait d’autres candidats aptes à tourner le vent…

          Aimé par 3 personnes

  1. Emmanuel le petit
    Perd sa tête dans tous les sens.
    Même les citrouilles sont plus sensées que lui.
    Merci pour ce si puissant texte cher Niala.
    J’attends la suite avec impatience (s’il y en a une…)

    Aimé par 2 personnes

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.