LE SOURIRE DE MON AMOUR


LE SOURIRE DE MON AMOUR

Sourire de mon amour Quand j’ai vu le sourire de mon amour, J’ai confondu la nuit avec le jour, J’ai laissé mon coeur se prendre au jeu Et j’ai bu ses lèvres avec mes yeux. Sans savoir s’il voulait vraiment de moi Je me suis réveillée, entre ses bras Et le temps d’un rire heureux, le temps d’un soupir à deux Je me suis perdue dans le sourire de mon amour. Et le temps d’un rire heureux, le temps d’un soupir à deux Je me suis perdue dans le sourire de mon amour.

NUANCES


Le chromatisme du ressenti de cette pensée appliquée pourrait être harmonica

Tu glisses sur mes lèvres

Retenue toute bondissante par mon souffle

C’est chaud dedans cette promenade dans le glacial dehors

Ton cou s’assouplit je vois la colombe prendre position

Le cerisier est au bord de fleurir…

Niala-Loisobleu – 15 Octobre 2020

Viens je t’emmène – France Gall


 Viens je t’emmène – France Gall

Toi qui as posé les yeux sur moi
Toi qui me parle pour que j’ai moins froid
Je te donnes tout ce que j’ai à moi
La clé d’un monde qui n’existe pas

Viens, je t’emmène
Où les étoiles retrouvent la lune en secret
Viens, je t’emmène
Où le soleil, le soir, va se reposer
J’ai tell’ment fermé les yeux
J’ai tell’ment rêvé
Que j’y suis arrivée

Viens, je t’emmène
Où les rivières vont boire et vont se cacher
Viens, je t’emmène
Où les nuages tristes vont s’amuser
J’ai tell’ment fermé les yeux
J’ai tell’ment rêvé
Que j’y suis arrivée
Plus loin, plus loin, plus loin que la baie de Yen Thaî
Plus loin, plus loin, plus loin que la mer de corail

Viens, je t’emmène
Derrière le miroir de l’autre côté
Viens, je t’emmène
Au pays du vent au pays des fées
J’ai tell’ment fermé les yeux
J’ai tell’ment rêvé
Que j’y suis arrivée

Viens, je t’emmène
Viens, je t’emmène

J’ai tellement fermé les yeux
J’ai tell’ment rêvé
Que j’y suis arrivé
Plus loin, plus loin, plus loin que la baie de Yen Thaî
Plus loin, plus loin, plus loin que la mer de corail

Viens, je t’emmène
Où l’illusion devient réalité
Viens, je t’emmène
Derrière le miroir de l’autre côté

J’ai tellement fermé les yeux
J’ai tell’ment rêvé
Que j’y suis arrivé
Viens, je t’emmène
Viens, je t’emmène
J’ai tellement fermé les yeux
J’ai tell’ment rêvé
Que j’y suis arrivé
Viens, je t’emmène
Je t’emmène
Hou, viens, je t’emmène
Je t’emmène
J’ai tellement fermé les yeux
J’ai tell’ment rêvé
Que j’y suis arrivé
Viens, je t’emmène
Je t’emmène
Viens, je t’emmène
J’ai tellement fermé les yeux
J’ai tell’ment rêvé
Que j’y suis arrivé
Viens, je t’emmène